La Guerre des Clans Nocturnal Terrors est un forum de rpg basé sur la série littéraire écrite par Erinn Hunter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 :: Terres Neutres :: Terres des Solitaires :: Bassin aux Poissons Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre au milieu des poissons || Folie Spirituelle

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/04/2018
Sans Clan





Pandémie
Sans Clan
Dim 10 Juin - 19:45
Pandémie était en train de vadrouiller un peu partout sur les territoires, ses pattes le faisaient souffrir et le soleil lui tapait sur la peau. Le mâle nu ne faisait que se plaindre en outre. Sa journée n'était pas comme il l'avait prévu. Il voulait rencontrer un félin de clan et l’agacer comme il savait bien le faire mais personne n'avait daigné à venir le chasser, même pas un novice importun. Maintenant il n'en avait plus aucune envie.
Il se dirigea vers le bassin aux poissons -car tel était le nom de la mare-. Quand il arriva sur les lieux, Pandémie s'étira de tout son long puis bailla bruyamment. Il avança vers le bassin puis regarda les formes colorées qui bougeaient un peu partout d'un œil désintéressé. Il eut un sourire mauvais puis commença à taper dans l'eau comme un chaton, faisant sortir les poissons de leur habitat. Il eut une mine amusé devant toutes ces bestioles qui gigotaient dans tous les sens.
Une fois lassé de les voir sur le sol, Pandémie décida de sauter dans l'eau, effrayant les poissons autour de lui. Il mouilla tout son corps pour faire diminuer les brûlures du soleil puis recommença à frapper dans l'eau pour effrayer les poissons. Il s’arrêta soudainement pour regarder la scène atroce qu'il venait tout juste de créer. Certains poissons sur le sol avaient cessé de gigoter dû au manque d'air et certains dans l'eau étaient en train de flotter, les coups de patte du peterbald les ayant tuer. Il devait avoir tué un peu plus de la moitié de la mare.
Le mâle bailla puis décida de sortir de l'eau, il s'était bien amusé et cela devrait suffir à enragé les solitaires ou les stupides claniques devant ce gaspillage inutile. Il bailla puis s'ébroua pour ensuite prendre deux poissons sur le sol. Il ne les avait pas totalement tués pour rien finalement et pour preuve, voilà que le mâle s'était mis à l'ombre pour les grignoter tranquillement.
Seulement, il n'avait pas prévu qu'un félin arrive aussi tôt. Il venait tout juste de finir son premier poisson. Il se releva et alla rejoindre d'une démarche gaie le félin qui venait d'arriver. Il lui dit d'une voix amusée :
- Sers-toi mon ami, ils sont tout frais !


Chant du Rouge-Gorge et Pandémie

Pandémie, mâle solitaire de 35 lunes.
De race Peterbald, yeux vairons bleus et verts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 28/06/2017
Guérisseur





Folie Spirituelle
Guérisseur
Dim 17 Juin - 9:54
Folie Spirituelle avait quitté le Camp du Clan des Flammes en trottinant pour partir chercher une plante médicinale dont elle avait besoin. Elle était sortie du territoire, sans oublier d'avertir ses compagnons, car cette fameuse plante ne se trouvait pas dans leurs terres. Et ce, malgré la grandeur de celles-ci.
La chatte se contentait donc d'une marche rapide et gaie, ces iris bleues grandes ouvertes et à l'affût pour ses recherches. Elle n'était pas pressée, c'est pourquoi son pas était rapide mais sans trop l'être, profitant légèrement de la brise sur son pelage bicolore. Finalement elle arriva dans des terres neutres, peu envieuse d'aller déranger ces amis claniques et de laisser par ses gardes son odeurs sur leurs arbres.

Mais la chatte s'arrêta brusquement quand une forte odeur aigre vint noyer ses narines ; un solitaire. Elle fronça son museau et souffla un grand coup d'air comme si la senteur répugnante de celui-ci allait disparaître avec ce geste. La féline dressa donc ses oreilles au plus haut, ses sens à l'affût et s'approcha doucement de la source de l'effluve puissante.
C'était une très mauvaise idée, elle était une guérisseuse, non une guerrière. La chose à faire aurait été de fuir dans le sens opposé et rentrer au Camp. Mais elle avait envie de savoir à qui appartenait cette odeur.
La féline put entendre au loin l'agitation de l'eau, sans doute dut à des coups. Elle s'approcha donc prudemment, et sortie sa tête d'un buisson sec.

La solitaire était dénuée de poils et avait d'étranges signes sur une de ces pattes. Jamais Folie Spirituelle ne l'avait vu, et curieuse, elle fit quelques pas pour sortir de la végétation. Le mâle, quant à lui, était entrains de manger un poisson un près du Bassin aux Poissons. Mais se qui interpella la chatte était les innombrables poissons qui traîner sur le sol, morts et griffés.
Le matou nu miaula amusé tout en se levant pour avancer vers la chatte :

"Sers-toi mon ami, ils sont tout frais !"

La féline releva ses prunelles bleues glacés vers celui-ci, surprise et fit un pas en arrière.

"- Hum, non merci, je suis à la rechercher de quelques choses."


✹ Guérisseuse des Flammes ✹
Miaule en #ff6600.


Dessin avatar et signature de : CooperHaven.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/04/2018
Sans Clan





Pandémie
Sans Clan
Lun 2 Juil - 14:48
[non désolée du retard, j'étais privée d'ordinateur à cause du brevet]

Pandémie regarda la femelle et la trouva franchement belle. Bien décidé à essayer être gentil, il s'assied à côté d'elle et lui demanda tranquillement :
- Et que cherches-tu ? Je pourrais peut-être t'aider ? 
L'odeur de la femelle était particulière, tellement particulière que Pandémie n'arrivait pas à savoir ce dont il s'agissait. Elle était dans un clan, oui mais était-ce une guerrière ? Ou alors ce que les claniques appellent "une guérisseuse" ? Pandémie plissa les yeux tout en regardant la femelle, il n'aimait pas ne pas savoir qui était en face de lui. Il voulait savoir s'il pouvait la titiller sans qu'elle ne puisse riposter trop fort.
- Je suis Pandémie et toi ? Tu es une "guérisseuse" ?
Il attendit sa réponse avant de reprendre, il commencerai à l'embêter à partir de maintenant. Il voulait faire son lourd pour voir la réaction de la guérisseuse :
- Que fait une si belle créature toute seule, ici ? Il accentua le si et se rapprocha d'elle pour se retrouver à la coller. Il ronronna fort puis fit un sourire le plus innocent qu'il pouvait. C'est dangereux.


Chant du Rouge-Gorge et Pandémie

Pandémie, mâle solitaire de 35 lunes.
De race Peterbald, yeux vairons bleus et verts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 28/06/2017
Guérisseur





Folie Spirituelle
Guérisseur
Lun 16 Juil - 12:39
La femelle bicolore se sentit assez mal à l'aise lorsque le solitaire inconnu vint s’asseoir à ses côtés. Elle n'aimait pas vraiment être si proche d'un étranger, qui plus est, d'un chat qui n'appartenait à aucun Clan. Mais le chat dénudé de poils n'avait pas l'air d'être un cannibale tueur de chaton, il était juste intimidant.
Folie Spirituelle ne pouvait pas mentir que ce félin l'intriguait encore plus que l’effrayait. Par rapport à sa peau découverte mais aussi ses étranges symboles sur une de ses pattes antérieurs.

"Et que cherches-tu ? Je pourrais peut-être t'aider ?"

Avait dit le matou assit d'un ton incroyablement tranquille, un peu trop même. La femelle à la fourrure blanche et rousse le fixa un instant, essayant de deviner les intentions de cet inconnu, mais en vain. Elle se sentait de plus en plus oppressé par la manière dont celui-ci la regardait, plissant ses paupières, comme si il l’examinait de haute en bas.
La guérisseuse du Clan de la Terre s'apprêta à répondre, mais fut interrompu par le chat d'en face :

"Je suis Pandémie et toi ? Tu es une "guérisseuse" ?"

Les oreilles de la chatte commençaient petit à petit à se baisser sur son crâne, très peu confiante face aux questions de ce solitaire. Mais elle se résigna à lui répondre d'un brin de voix essayant d'être neutre :

"- Folie Spirituelle. Je-je suis guérisseuse en effet."

Ça va avait un peu flancher au début de sa seconde phrase, contre son grès, et ça embêtait beaucoup la femelle de montrer qu'elle n'était pas très en confiance. Elle fit alors un petit sourire pour essayer de détendre son visage un peu crispée, mais le matou reprit plutôt rapidement :

"Que fait une si belle créature toute seule, ici ? C'est dangereux."

La chatte de la Terre baissa les yeux vers ses petites pattes blanches, voyant également le bout de sa queue, qu'elle avait ramenait contre son corps, frémir doucement sous son stresse. Les questions de Pandémie commençait vraiment à la rendre nerveuse, surtout avec un ton pareil.
Elle décida qu'il serait sage de tout de suite rebrousser chemin vers son Clan et d'avertir les autres de ce matou potentiellement dangereux. Elle miaula donc simplement :

"- Je.. Peut-être qu'il serait mieux que je rentre."


✹ Guérisseuse des Flammes ✹
Miaule en #ff6600.


Dessin avatar et signature de : CooperHaven.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/04/2018
Sans Clan





Pandémie
Sans Clan
Mer 25 Juil - 20:08
[Je me suis permise d'écrire ça, sinon je ne voyais pas comment Pandémie allait se mettre à attaquer Folie. Si cela te gène, fais-le moi savoir]


Pandémie pouvait sentir la peur de la femelle et cela le fit sourire de toute ses dents. Oh que c'était jouissif de voir la terreur dans les yeux des autres félins ! Il avait capter les petits signes qui montrait le stress chez elle : ses oreilles qui se couchent sur son crâne, sa queue qui frémit et pour bien finir, la guérisseuse s'était levé pour lui dire au revoir en bégayant.

Pandémie se releva et devança la femelle rousse et blanche, il l'arrêta dans son chemin et lui dit avec un faux air inquiet :

- Pourquoi partir maintenant ? Rien ne presse voyons. Ma compagnie est-elle si déplaisante, il appuya sur le si puis s'avança pour faire face à la femelle. Pourtant.. Je suis très gentil.

S'en était trop pour la femelle qui lui donna un coup de patte sur le nez* pour le faire reculer. Elle avait peur et la panique l'avait fait faire un geste pas réfléchi. Pandémie put sentir le sang qui coulait de là où il avait griffé. Il regarda la femelle d'un regard mi-fou mi-amusé, elle n'allait pas s'en tirer comme ça, c'est sur. Il murmura un "très bien" puis sortit les griffes.

- Rappelle-moi.. Tu as bien dit d'être guérisseuse ? demanda t-il méchamment.

Il mit tout son poids sur ses pattes arrières puis se propulsa sur la femelle qui n'était au final, pas très loin. Il la plaqua lourdement sur le sol puis ouvrit la gueule pour venir mordre le cou de la chatte. Pandémie referma la mâchoire en exerçant un maximum puis secoua brutalement le cou de la guérisseuse puis s'arrêta finalement. Il ne voulait pas mordre la jugulaire, ce serait trop simple, il voulait la voir se débattre un peu. Il s'écarta ensuite pour mieux pouvoir voir Folie Spirituelle, il n'y avait pas été de main morte, le cou de la femelle était tâché de son propre sang.


Chant du Rouge-Gorge et Pandémie

Pandémie, mâle solitaire de 35 lunes.
De race Peterbald, yeux vairons bleus et verts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 28/06/2017
Guérisseur





Folie Spirituelle
Guérisseur
Dim 12 Aoû - 12:57
Folie Spirituelle ne savait pas trop ou se mettre, simplement mal à l’aise avec la présence de ce solitaire. Elle ne se sentait juste pas en sécurité. Après tout elle n’était pas dans ses terres, elle ne savait pas se battre, et personne ne l’accompagnait. C’est pourquoi rentrer était la solution la plus sage et raisonnable à faire, chose qu’elle faisait donc. Cependant le matou l’arrêta en se plaçant sur son chemin et fit :

« Pourquoi partir maintenant ? Rien ne presse voyons. Ma compagnie est-elle si déplaisante. Pourtant.. Je suis très gentil. »

Elle lui donna alors un coup de patte sur le museau, griffes sorties, et se recula elle-même d’un ou de deux pas. Son geste avait plus était un réflexe qu’autre chose, juste une réaction de son corps face au solitaire. Elle avait vu ses mots et ses gestes comme une menace et ne se rendait compte que maintenant de sa stupidité. Elle plaqua donc ses fines oreilles contre son crâne, la queue traînant sur le sol terreux, tandis qu’elle avala sa salive bruyamment. La chatte rousse et blanche savait très bien qu’elle venait de commettre une très grosse erreur, et sa seconde grosse erreur fut de rester sur place plutôt que de courir sur son territoire.

« Rappelle-moi.. Tu as bien dit d'être guérisseuse ? »

La panique commençait de plus en plus à noyer la femelle, surtout avec le ton froid voire méchant que prenait Pandémie. Elle voulu reculer, mais n’eut le temps que de faire un pas en arrière, avant que le solitaire ne lui sauter dessus. Elle se retrouva plaquer sur le sol terreux, et ne put retenir un hochet de surprise de sortie de ses babines. Dans un geste rapide, le solitaire ouvrit sa gueule et planta ses crocs acérés dans la peau de son cou. La guérisseuse hurla, les yeux écarquillées, jamais on ne l’avait blessée, en effet elle ne combattait pas et n’avait pas imaginer devoir se battre contre quelqu’un un jour. Son pelage bicolore s’hérissa en une fraction de seconde, et elle essaya de se libérer de l’emprise du mâle, remuant comme un ver.
Elle cracha ses paroles à la figure du matou, ses oreilles toujours bien enfouit dans son crâne :

« - Lâche-moi !! »

Cependant elle cria une nouvelle fois lorsque le chat dénudé de poils commença à secouer sa peau, la charpentant sans pitié, avant de simplement s’arrêter. Folie Spirituelle renifla à de nombreuses reprises, contenant ses larmes de douleur tandis qu’elle sentait un liquide chaud s’écouler sur ses poils et venir goutter sur le parterre. Pandémie s’écarta alors un peu, et la chatte ne comprit pas vraiment pourquoi, en essaya de profiter de la situation. Dans un mouvement rapide, ou du moins le plus rapidement qu’elle pouvait, elle donna un coup de griffes sur le poitrail de celui-ci. Quitte à rejoindre le Clan des Étoiles aujourd’hui, autant tout faire pour amocher son agresseur.
Elle se tortilla sur elle-même en essayant de se défaire de son emprise, sentant sa plaie lui brûler la peau et la terre glisser sous son corps.


✹ Guérisseuse des Flammes ✹
Miaule en #ff6600.


Dessin avatar et signature de : CooperHaven.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nocturnal Terors  :: Terres Neutres :: Terres des Solitaires :: Bassin aux Poissons-
Sauter vers: