La Guerre des Clans Nocturnal Terrors est un forum de rpg basé sur la série littéraire écrite par Erinn Hunter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 :: Clan de la Pluie :: Centre du camp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prise de Bec (pour changer) feat Souffle Brumeux

Plume de Chouette
Messages : 1055
Date d'inscription : 13/09/2014
Fondatrice - Lieutenant





Plume de Chouette
Fondatrice - Lieutenant
Sam 22 Déc - 11:30
Je m'étire lentement, détendant doucement mes muscles, faisant rouler mes épaules sous mon pelage et mobilisant chaque articulation une à une. Les courbatures dû à ma dernière patrouille se faisait sentir plus que les autres fois. Bon j'avoue, j'y suis peut être allée un peu plus fort que d'habitude, mais les journées passées au près de mon compagnon blessé avaient réduits ma masse musculaire, malgré les brèves sorties que j'effectuais.
Enfin bref, voilà une dizaine de jours que mon compagnon est sur pattes et que j'ai repris un entraînement plus conséquent et exigeant. Je baille longuement avant de lâcher un grognement de gêne quand je replis mes pattes sous moi. Je guette l'entrée du camp, attendant le retour de Souffle Brumeux, mon fameux compagnon, mais chaque seconde qui passe tend à m'énerver. Je pense que de tous les mâles des quatre chênes j'ai choisi celui qui est toujours en retard et par conséquent jamais à l'heure.
Je pousse un nouveau soupir suivant d'une grognement énervé, mais quand va-t-il se décider à arriver ! Je le promets devant le clan des étoiles, je l'étripe dès qu'il arrive.
A mesure que le temps passe, ma colère s'empire, partagée entre rage pure et inquiétude. Je n'arrête pas de bouger et de m'agiter tout en me posant mille et une questions qui ont toutes le même sujet : Souffle. Et s'il il lui été arrivé quelque chose ? S'il y avait une attaque ? Est ce qu'il va bien ? La période pendant laquelle il était blessé ne s'est toujours pas éliminer de mon esprit et je redoute chaque secondes supplémentaires sans lui, bien entendu à aucun moment je ne l'avouerais et surtout pas devant mon sac à puce roulé dans la crotte de renard de compagnon !
Encore un grognement pour changer, cette fois c'est sûr je le noies dans la rivière avant de l'égorger ! Pile à ce moment, devinez qui débarque dans al carrière !


Prise de Bec (pour changer) feat Souffle Brumeux Ytoile11

Merci Despair:
 
Revenir en haut Aller en bas
Souffle Brumeux
Messages : 1048
Date d'inscription : 11/01/2017
Fondatrice - Guerrier





Souffle Brumeux
Fondatrice - Guerrier
Dim 23 Déc - 9:15
Souffle Brumeux prenait, comme à son habitude, tout son temps lors de sa patrouille. Le pas lent et le regard las, il profitait de sa sortie du camp des Pluvieux après y être resté prêt de 4 lunes sans pouvoir le quitter.
Seul, c’était la première fois depuis son accident qu’on le laissait partir sans un autre chat pour surveiller son état. Et ça lui faisait un bien fou. Juste lui et ses pensées.
Pas de guérisseur qui était sur son dos pour lui rappeler de faire attention, pas de guerriers qui le surveillaient comme un petit animal sans défense, pas de petits chatons curieux qui venaient l’après-midi lui parler. Et surtout pas de Plume de Chouette qui le regardait avec une pitié et une inquiétude qu’il ne voulait simplement plus voir. Il ne voulait plus de ce regard. Le chat voulait qu’elle le regarde avec colère, avec bonheur, avec amusement, plus avec une tristesse et une misère pareille. Il voulait simplement retrouver sa vie d’avant, et heureusement il était sur la bonne voie.

Le ciel dégagé et une légère brise fraîche comblait sa patrouille, il aurait bien aimer continuer de se balader ainsi toute la journée. Levant ses iris d’un vert grisé vers le soleil, le matou souffla bruyamment du museau en constatant la hauteur de celui-ci. Sa promenade aurait du finir il y a un petit moment déjà, n’ayant pas vu le temps passer, et cela signifiait qu’il allait encore être en retard pour son retour au camp. Et cela signait son arrêt de mort auprès de sa compagne.
Oups.. ? Pourrait-il lui dire en rentrant, avec un peu de chance et un sourire charmeur, le matou était presque certain que ça passerait. De toute façon le guerrier n’avait jamais était très ponctuel, donc ça ne changeait pas de ses bonnes vieilles habitudes.

Souffle Brumeux préféra contourner la Forêt des Pluies pour rentrer au camp, évitant de se perdre dans la densité de la végétation qui le ralentirait. Après tout cela ne faisait que 10 jours qu’il pouvait traîner dans le territoire, il ne connaissait donc pas si bien les nouvelles terres. Et le Clan des Étoiles sait à quel point il avait un mauvais sens de l’orientation.
Il décida d’accélérer le pas, commençant doucement à trottiner, afin d’éviter de perdre ses deux oreilles en arrivant devant sa compagne.
Plume de Chouette.. Allait-elle réellement l’engueuler ? Ça faisait bien longtemps que le félin ne l’avait pas vu ne serait-ce que froncer les sourcils devant lui. Elle avait été simplement la plus adorable des chattes des Clans pendant près de 4 longues lunes. Toujours prévoyante, douce et inquiète, à lui rendre visite presque chaque jour pour savoir comment il allait. Même si la Plume de Chouette bouillante lui manquait, il fallait vraiment que le matou la remercie pour tout ce qu’elle avait fait pour lui. Il ne put s’empêcher de faire un sourire sincère à la pensée de sa femelle, et il avait hâte de se blottir contre elle ce soir, puisque ce soir il dormirait de nouveau dans l’antre des guerriers.

Le chat ignorait réellement la furie qui l’attendait sagement..
Arrivant enfin à l’entrée du camp, il passa tout joyeusement entre les buissons pour pénétrer dans celui-ci. Un sourire aux babines il trottina directement en direction de Plume de Chouette dès qu’il la aperçu, mais réduit rapidement la vitesse de ces pas en constatant le regard de mort qu’elle lui lança. Il garda un semblant de confiance en lui et s’approcha d’elle en miaulant :

« - Hey, Chou ! Tu m’attendais ? »


ϟ Guerrier de la Pluie ϟ
Miaule en #0099ff.
Souffle Brumeux:
 

Prise de Bec (pour changer) feat Souffle Brumeux Avengers-4-selon-cette-theorie-seul-tony
Avatar de : Hallpen.
Revenir en haut Aller en bas
Plume de Chouette
Messages : 1055
Date d'inscription : 13/09/2014
Fondatrice - Lieutenant





Plume de Chouette
Fondatrice - Lieutenant
Dim 23 Déc - 13:18
   Ma patte avant gauche est posée sur un petit caillou et je tapais, toujours furieuse, l'une de mes griffes contre cette roche. Si je l'attendais ? Il se fout de moi rassurez moi ? Mes fines oreilles tiquent par énervement, mais mon visage reste neutre, excepté mes iris chargés d'une colère noire. Je patientes quelques secondes de manière à ce qu'il soit à distance de patte.
   A partir de ce moment je me propulse, la patte avant gauche en avant, griffe rentrée et je lui flanque un coup derrière les oreilles en feulant. Ma queue s'agite, fouettant l'air derrière moi. Mes crocs découverts je grogne :

"- Si je t'attendais ? Sale crotte de souris moisie ! Ca signifies quoi "de retour avant midi" pour toi ? Revenir quand le soleil se cache ?"

   Je lâche un nouveau grognement en constatant son grand sourire idiot. Je vais tuer ce matou. Je lui remets un coup dans l'épaule sans penser une seule seconde à une possible douleur, si il est capable de m'énerver ainsi c'est qu'il est en pleine forme doooonc je peux lui en faire voir de toutes les couleurs... non ? Et bien tant pis si ce n'est pas le cas !
   Je fais claquer ma mâchoire, s'il voulait voir jusqu'où allait ma patience après son rétablissement, il était servi. Finit l'inquiétude que j'avais il n'y a pas moins de 5 minutes, non je n'ai qu'une envie, c'est de le traîner devant un renard pour qu'il se fasse égorger, ou peut être devant un blaireau ? Lequel fait le plus mal ? BREF Je lâche un nouveau grognement en relevant bravement le museau et en m'éloignant de lui dans une démarche hautaine sans lui accorder une seule autre seconde de ma patience et de mon attention. Quand ma queue se retrouve au niveau de sa tête, je lui donnes un coup sur le museau avant de m'approcher du tas de gibier et d'aller chercher une proie pour manger.
  D'un égoïsme qui me caractérise, je me mets dos à mon compagnon et plonge goulûment mes crocs dans ma proie. A chaque coup de crocs je regarde mon compagnon, son arrêt de mort écrit dans mes iris lui faisant comprendre que si je n'avais pas cette souris avec moi ce serait lui que je mordrais ainsi.


Prise de Bec (pour changer) feat Souffle Brumeux Ytoile11

Merci Despair:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nocturnal Terors  :: Clan de la Pluie :: Centre du camp-
Sauter vers: